Printer friendly version Print this page

Historical Text Archive © 1990 - 2014
Printer friendly version of: http://www.historicaltextarchive.com/sections.php?action=read&artid=84


Le Journal de guerre d'un jeune lieutenant Irakien

Herewith the promised French version of the Iraqui Lieutenant's War Diary.
The spelling and punctuation have been reviewed, so the document should be
fairly clean. -- Don W.
Date:         Tue, 2 Apr 91 11:03:00 EDT
Reply-To:     History 
From:         JRENE%CCIVS1@FRMOP53.BITNET
Subject:      Journal de guerre d'un jeune lieutenant irakien - I
As I said it in an earlier note, I am sending to the list extracts of a
diary of a young Iraqi lieutenant during the Gulf war.  These extracts
appeared on March 23rd in the Midi Libre,the newspaper of the
Langudoc-Roussillon region.  Here is the first part of it.  I am only
sending the French text, as someone told me that most of the people in
this list understand French.
jean-rene ALATTIA
MONTPELLIER-FRANCE
JRENE%CCIVS1@FRMOP53
[The following text is compiled from two separate sendings and is the
complete text received as of July 1991.  An English translation is
available. -- Donald Webb (DonWebb@CSUS.EDU)
* * * * *
Le Journal de guerre d'un jeune lieutenant Irakien
Lorsqu'ils ont repris le controle des bases desertees par les troupes de
Saddam Hussein, Les Koweitiens ont trouve toute une serie de
documents abandonnes dans la debacle.  Qu'ils soient sur papier libre,
dactylographies ou manuscrits ou qu'ils portent le sceau militaire
irakien, tous temoignent du mauvais moral des troupes de Bagdad.  De
retour du Koweit, Jacques Godefrain, depute de l'Aveyron, nous a
communique l'un de ces documents, qui est le journal de campagne
d'un jeune lieutenant irakien.
Mardi 15 janvier1991
Les permissions ont ete suspendues aujourd'hui aux officiers et aux
grades a cause de la fin de la periode (octroyee) (NDLR: le mot a ete
mis entre parentheses par l'officier irakien) par le conseil
(international) de securite a l'Irak pour se retirer du Koweit.  Nous y
sommes et c'est un droit historique qui nous a ete vole alors que nous
ne pouvions rien.  L'armee est en etat d'alerte totale pour se preparer
contre l'agression americaine et atlantique attendue contre notre
territoire bien-aime.  Comme je suis inquiet pour mes parents car je
sais ce que represente pour eux ces conditions.
Mais Dieu est bon.
Nous souhaitons que la guerre n'ait pas lieu, mais si elle a lieu, alors
que les combats soient les bienvenus.
Jeudi 17 janvier 1991
"Dis: il ne nous arrive que ce que Dieu a decide pour nous".
Dieu a dit la verite. (Verset du coran).  Ce matin, a 2 h 45, j'ai entendu
des bruits d'avions de combat.  Quelques secondes plus tard, la garde
est entree en me disant d'une voix teintee de prudence, de peur et de
consternation: "Mon lieutenant, mon lieutenant, il se peut que ce soit
un largage".  Je me suis habille en vitesse et j'ai su alors que
l'agression americaine et atlantique avait commence contre notre
territoire et que la guerre avait commence...  C'est la guerre... avec tout
ce que ce mot sous-entend.  Apres cela, les avions ennemis ont
commence leur bombardement intensif sur l'aerodrome que nous
devions defendre et qui se trouve a Assalman, dans la province de
Almatna.
Comme je suis inquiet! Je suis plutot tres inquiet pour mes parents...
Ils sont seuls la-bas... et je sais combien ils ont peur...
O Dieu! Protege.
O Dieu! Patience.
O Dieu! Le salut pour tous.
Vendredi 18 janvier 1991
Le bombardement ennemi se poursuit d'une facon continue et intense.
Les bombardements et les raids n'ont pas cesse toute la nuit d'hier
Samedi 19 janvier 1991
Les raids aeriens ennemis sont peu nombreux aujourd'hui a cause du
mauvais temps et le tir de missile de nos forces a commence pour la
deuxieme fois sur Israel.  Comme je suis inquiet pour mes parents.
Dimanche 21 janvier 1991
Les bombardements et les raids ennemis ont commence tres tot
aujourd'hui.en effet, les missiles des avions ont commence a exploser a
3 h 30 ce matin.  Je suis tres inquiet pour mes parents.
O Dieu! Protege,
O Dieu! Le salut pour tous.
Lundi 21 janvier 1991
Les raids aeriens ennemis sont peu nombreux aujourd'hui... Nos
communiques militaires disent que l'ennemi a bombarde avec ses
avions et ses missiles la plupart des regions et des provinces de l'Irak.
L'inquietude me tenaille d'une facon permanente.
Mardi22 janvier 1991
Grace soit rendue a Dieu...
Grace lui soit bcaucoup rendue...  Le jour se leve et les raids n'ont pas
lieu, du moins jusqu'a l'instant...
Les raids intensifs ont recommence.  Dieu! Protege-nous.  Je me suis
rendu au... de la ... brigade au fortin, pour les transporter a un autre
endroit a cause des raids et des bombardements intensifs qui ont eu
lieu sur le fortin.  J'y suis alle et j'y ai trouve quatre bombes... Comme
la situation est difficile! Car nous passions tres pres de l'endroit... mais
Dieu protege... Comme le spectacle que j'ai vu est effroyable: I'un des
soldats (a remue) une de ces bombes et soudain elle a explose et le
soldat s'est transforme en neant et j'ai vu (deux morceaux) de sa chair
au deuxieme etage du fortin... Allah akbar... Comme ce spectacle n'etait
pas beau a voir!
Je suis retourne au Regiment et j'ai trouve la premiere section a un
autre endroit.  Elle s'etait deplacee pour se proteger.
Mercredi 23 janvier 1991
Le temps est sinistre... le temps passe d'une facon lassante... nous
guettons... J'ai tres peur pour mes freres ... est au Koweit... et ... est a
Fao et proche d'elle.  J'ai plus peur pour ... Au nom de Dieu le clement,
le Misericordieux... "Nous avons construit autour d'eux des digues,
derriere eux des digues, nous les avons trompes er eux ne voient rien"
(NDLR: verset du coran).
O Dieu! Protege.
O Dieu! Le salut.
Les avions sont revenus bombarder.  Ils etaient proches et nous les
voyons... et "Si seulement j'avais des ailes".
Jeudi 24 janvier 1991
Les raids ont commence tot... Ils ont debute a 2 h 30 environ ce jour et
sont poursuivis d'une facon lntensive, sans interruption... J'ai entendu
des nouvelles disant qu'un bombardement intensif a eu lieu sur
Bassorah... Dieu est venu en aide a mes parents comme je suis inquiet
pour eux... Comme j'ai envie de les voir et m'enquerir de leur
situation!
Dieu est bienfaisant.  Ou sont-ils a present?!
Dieu seul le sait.  ahhhhhhhhh!
Vendredi 25 Janvier 1991
Les raids ont cesse aujourd'hui et ce jusqu'apres le coucher du soleil et
puis ils ont recornmence... Les permissions sont de nouveau autorisees
apres avoir ete suspendues... mais je ne pourrai pas en beneficier car
elles sont octroyees a raison de 5%... l'important est qu'il y en ait a
nouveau.
J'ai envoye une lettre a mes parents... et a cause de ma tres grande
inquietude, j'ai oublie de demander des nouvelles de mes enfants, de
... et de ... et de la soeur mais j'ai envoye le salut a tous... Je demande a
Dieu de tous les proteger.
Samedi 26 janvier1991
Les attaques aeriennes ennemies se poursuivent et je suis tres inqiuet,
depressif et je m'ennuie.  Je pense a mes enfants.
Dimanche 27 janvier 1991
Les attaques aeriennes ont commence ce matin.  J'ai appris ce jour
avant midi que j'ai ete promu au grade de lieutenant et que la decision
est arrivee a la Brigade apres un retard de ... semaines.  J'ai recu cet
apres-midi la lettre que j'avais envoyee a mes parents.  Elle m'a ete
retournee car le soldat qui devait la poster n'est pas parti en
permission.  J'ai ete tres affecte par ce contretemps.  Mon esprit et
mon coeur sont chez mes parents, seul mon corps se trouve a l'armee.
J'ai grand besoin de voir mes parents.  J'ai reve hier et ce reve ne
presage rien de bon.
Lundi 28 janvier 1991
Les raids aeriens ennemis se poursuivent et je me trouve dans un
(abri).  Son toit n'est constitue que d'une toile de tente.  Mon Dieu,
protege nous tous.  Apres le coucher du soleil, un troupeau de moutons
s'est approche de nous.  Il semble que le proprietaire de ce troupeau
ait ete tue au cours des raids aeriens.  L'ennemi a lance des attaques
aeriennes avec ses avions modernes sur un berger... Il semble que
l'ennemi ait pris ces moutons pour des moutons nucleaires ou
chimiques ou des moutons de petrole.  Honte sur eux.
Mardi 29 janvier 1991
Ce soir, apres une serie d'attaques aeriennes ennemis et apres avoir
observe l'operation d'approvisionnement en carburant des avions,
effectuee par l'ennemi au-dessus de notre territoire, j'ai decide d'aller
a la ... compagnie, au ... bataillon de chars qui appartient a la brigade
blindee.  Je me suis couche sans manger.  Je n'avais a manger qu'un
peu de semoule et du the.
Mercredi 30 janvier 1991
Les attaques aeriennes ont commence ce jour d'une facon intensive et
je suis toujours vivant.  La mort peut arriver a tout instant.  J'ai plus
peur pour mes parents que de mourir.  Les attaques aeriennes ne sont
pas etranges pour moi... mais je suis tres inquiet.
Jeudi 31 janvier 1991
Les attaques se poursuivent.  Un seul officier est parti en permission.
Il s'agit de ... Il etait convenu que je parte en permission si la guerre
declenche entre l'Irak d'un cote et 29 pays de l'autre cote.  Ce n'est
absolument pas juste.
2 fevrier 1991
J'ai ete reveille ce matin par le bruit d'une attaque aerienne ennemie.
J'ai couru et je me suis abrite dans la tranchee proche de la.  J'ai pris
mon petit dejeuner et apres cela il s'est passe quelque chose qu'on ne
peut decrire.
Deux avions ennemis se sont diriges vers nous et se sont mis a tour de
role a nous tirer dessus avec des missiles, les canons mitrailleurs et les
douchkas... La mort m'a frole.  Elle n'etait a plus d'un metre de moi.
Les missiles,les canons mitrailleurs et les douchkass, ca n'arretait pas.
Un des douchkas a meme atteint notre abri et a reussi a le percer.  Les
eclats ont reussi a penetrer a l'interieuir et nous repetions allah, allah,
allah.
Un char a brule et trois autres chars appartenant a la 3e compagnie
avec laquelle nous etions ont ete detruits.  Ces instants ont ete tres
difficiles.  Le temps passait et nous attendions la mort.  Le depot de
munitions appartenant au 68e Bataillon de chars a explose.  Un des
obus du canon mitrailleur est tombe sur une des positions des soldats
mais, grace a Dieu, cette position etait vide.  Les soldats etaient dans
un autre endroit.  L'attaque a dure environ 15 minutes mais elle m'a
semble durer une annee.  Je lisais les sourates du coran.  Comme il est
difficile de trouver la mort des mains d'une personne que tu ne
connais pas, que tu n'as pas vue et qne tu ne peux pas affronter.  Il est
dans le ciel et toi tu es sur terre.  Quant a notre resistance sur terre
comme elle est magnifique.  Apres le raid aerien j'au beaucoup rendu
grace a Dieu et je me suis rendu aupres des soldats pour m'enquerir
d'eux un par un, et au cours de cela une autre attaque aeriernne s'est
encore declenchee.  Le 2/2 a 20 h.
3 fevrier 1991
Les attaques aeriennes sont peu nombreuses ce jour.  Le mal dont j ai
souffert tout le long de ces six mois est revenu.  Je suis triste.  Je n'ai
mange durant les cinq derniers jours qu'un peu de dates et des
lentilles cuites a l'eau...  Qu'avons nous fait a Dieu pour endurer cela?
Je n'ai pas de nouvlles de mes parents.  Comment avoir de leurs
nouvelles puisque je ne sais rien de moi-meme.
Qu'est-ce qu'il va m'arriver ?
Qu'est-ce qu'il leur est arrive?
Je ne sais pas.  Je ne sais pas.  Dieu, proteges-les.  Comme mes enfants
me manquent.  Je sais que ... (NDLR: prenom de femme) a tres, tres
peur.  Qu'est-ce qu'il lui est arrive alors qu'elle entend le bruit des
avions, des missiles.  Je ne sais pas.
Signe: ... 3/2/1991 a 21 h.
Pendant que j'ecrivais ces lignes, une autre attaque aerienne a eu lieu.
Lundi 4 fevrier 1991
Les raids sont peu nombeux aujourd'hui.  Je suis reste seul dans l'abri.
Soucis des bombardements... soucis de la faim... soucis de l'eau...
Mardi 5 fevrier 1991
Je me suis reveille ce matin au bruit des attaques aeriennes ennemies.
J'ai mis mes: habits militaires rapidement et j'ai couru vers la
tranchee.  J'avais le casque sur la tete.Grace a Dieu, le raid s'est
termine.
L'apres midi je suis parti me laver a l'interieur d'un vehicule blinde de
transport de troupes.  Je me suis lave rapidement car d'habitude ces
vehicules sont la cible des avions.
Mercredi 6 fevrier
Je me suis reveille au bruit des attaques aeriennes.  Je me suis habille
rapidement, j'ai mis mon casque.  Apres cela, j'ai pris mon petit
dejeuner.apres cela il eut une attaque aerieune.  J'ai couru a la
tranchee.  Elle etait petite mais elle nous a contenu tous les trois.  Moi
et leieutenant chef de la 2e Section de la 3e compagnie du Bataillon de
chars et un agent de transmissions.  Les avions ont beaucoup
bombarde avant de retourner en arabie saoudite.  Nous etions
recouverts de terre.  Nous avons ete enterres vivants.  Dieu est bon.
Jeudi 7 fevrier 1991
Les raids sont peu nombreux sur nous.  J'ai une pensee pour mes
parents.  Ma maladie s'aggrave et je ressens la fatigue.  Les avions
vont et viennent.  Et l'abri rassemble plus d'un etre cher.
Vendredi 8 fevrier 1991
Les raids sont peu nombreux aujourd'hui.  Vers 20 h, alors que je
discutais avec un garde, un avion est passe au dessus de nos tetes,
tres,tres pres.
Samedi 9 fevrier 1991
Je me suis reveille ainsi que le lieutenant ..., chef de la 1ere section de
ma 3e compagnie de chars avec lequel j'etais dans le meme abri, au
bruit des avions qui procedaient a une attaque aerienne.  Nous nous
sommes rendus a la tranchee a alveoles.  Les avions sont repartis sans
nous tirer dessus.  Les raids ont commence et, avec eux, mon entree au
tombeau a commence.
Lundi 11 fevrier 1991
Les avions ennemis sont revenus et ont bombarde d'une facon
intensive.  Nous nous sommes rendus aux tranchees ou plutot aux
tombes.  J'ai ete tres affecte quand j'ai appris que l'on appelait sous les
drapeaux les gens qui son nes en 1973.  Cela veut dire que mon frere
... devra faire son service militaire.  Il est pauvre.  Il ne peut pas ... (il
ne saurait se debrouiller).  Il va se ridiculiser.  Il pose trop de
conditions pour manger.  Ou est-ce qu'il va trouver tout ca a l'armee?
et surtout cette armee-ci! Comme je souhaite etre avec lui pour le
conseiller.
Mardi 12 fevrier 1991
Je me trouve ici depuis plus de 35 jours a cause de la suppression des
permissions.  Je m'ennuie et je suis triste.  Ce matin, j'ai appris la
condamnation a mort de 26 soldats de notre Division pour avoir
deserte le front.  Ils ont ete apprehendes pres de Samawa et ils ont ete
executes dans le Pc de la Division.  Deux parmi eux etaient du la 68e
Bataillon de chars avec lequel nous etions.  Ils n'ont pas eu de chance.
Comme leur honte est grande.  Dieu est bon.  Dieu protege.
Jeudl 14 fevrier 1991
Je me suis reveille a 8 h ce matin et j'ai fait ma priere.  Je n'ai pas pu
faire mes ablutions avant la priere avec de l'eau mais avec du sable
qui m'est tombe dessus et m'a recouvert de la tete aux pieds a cause
d'une attaque aerienne ennemie qui n'a pas arrete depuis hier minuit.
Les avions bombardaient nos positions avec des missiles, ainsi que les
chars qui etaient avec nous, croyant qu'ils etaient des bases de depart
pour missiles.La fumee et la poussiere se sont eleves dans le ciel et se
sont melangees avec I'odeur de la poudre.  Personne parmi nous ne
croyait pouvoir sortir de ce bombardement sain et sauf.  Mais grace
soit rendue a Dieu.J'etais debout car je n'ai pu entrer dans la tranchee
a cause de ma maladie.Mais grace a Dieu, je n'ai pas ete touche.
Vendredi 15 fevrier 1991
Je suis alle a l'universite de sante de campagne Nr... car j'etais tres
malade.  J'ai appris la decision de l'Irak de se retirer du Koweit.
Samedi 16 fevrier 1991
Je ressens une grande fatigue au point que je n'arrive pas a respirer et
je crois que je vais m'evanouir a tout instant a cause de ma maladie.
La seule chose qu'on peut trouver partout dans ce monde est l'air et
pourtant je n'arrive pas a le respirer.  Je ne peux ni respirer, ni
manger, ni boire, ni parler.  Cela fait 39 jours que je suis ici et je ne
suis toujours pas parti en permission.  Les avions sont venus
bombarder le Pc du Bataillon.  La plupart des positions ont ete
detruites et 3 soldats sont morts.  Quand les avions venaient nous
bombarder, je restais debout parce que je ne peux pas entrer dans la
tranchee.
Dimanche 17 fevrier 1991
La maladie s'aggrave.  Mon souffle est coupe.  Je souffre.  J'ai
commence a prendre un medicament et je ne sais pas quelle maladie il
soigne, mais l'important est que je prenne un medicament car je sais
que ce medicament ne peut me faire plus de mal que je n'endure.  Les
raids aeriens ont repris
[Fin du texte rec,u]